Une interprétation parfaite

Dans la Résurrection du Christ, Joseph Fiennes incarne un tribun militaire romain, Clavius, chargé d’enquêter sur le mystère de la disparition du corps de Jésus après la crucifixion. Retour sur un jeu d’acteur irréprochable.

Un acteur expérimenté

Joseph Finnes n’est pas à son premier rôle : Shakespeare in Love l’a révélé au grand public, puis Hercule et Stalingrad. Dans La Résurrection du Christ, Joseph Finnes a manifestement pris son rôle très au sérieux : « Je suis allé à Rome pour y étudier les postures des soldats romains, leurs gestes, pour mieux comprendre comment ils pensaient en tant qu’individus, et comme unités de combat. Cela m’a passionné d’apprendre à quel point les techniques et les tactiques de la guerre romaine étaient précises. Leur style de combat était dépouillé, braillement orchestré et efficace. Ils se battaient épaule contre épaule, bouclier contre bouclier. Il y avait une précision chirurgicale qui correspond bien à l’esprit aiguisé de mon personnage. »

Une véritable enquête policière

Pour mieux appréhender son personnage de Clavius, l’acteur a aussi passé du temps à discuter avec un vrai policier, nous rapporte Allociné, et cela se ressent très bien à l’écran : « J’ai trouvé comment aborder le personnage en passant de longues heures avec un policier à discuter de ce que c’est que de conduire un interrogatoire – du procédé, de ce qui se passe, de ce que l’on ressent… Même si La Résurrection du Christ est une histoire biblique, je voulais aborder les choses de façon pragmatique, ancrer Clavius dans la réalité, parce que je voyais vraiment le film comme une enquête policière digne d’un film noir ».

A la recherche de la vérité

Enfin, Joseph Finnes incarne parfaitement l’homme moderne en quête de vérité, a priori rationaliste – pour ne pas dire cartésien, Descartes n’existant pas à l’époque ! -, mais à l’écoute de toutes les hypothèses… même les plus folles ! « Le Christ est-il oui ou non ressuscité ? » va être son obsession jusqu’à la fin. De part sa mission confiée par Ponce Pilate, il va endosser le rôle d’un inquisiteur (*), mais en quelque sorte « inversé » : c’est lui qui poursuit les vrais chrétiens dans Jérusalem, un peu comme le fit Saul avant de se convertir sur le chemin de Damas. On peut cependant préciser que cet enquêteur hors-norme, taillé pour ce rôle, n’est pas non plus machiavélique et qu’il ne torturera pas les chrétiens qu’il interroge, comme l’ont fait pourtant bon nombres de Romains dans les premières années du christianisme, souvent jusqu’à la mort de ces derniers, payants ainsi le prix du sang pour rendre témoignage à la vérité.

(*) A ce sujet tout de même, rendez-vous sur linquisitionpourlesnuls.com.

2 Trackbacks

  1. […] Lire aussi : Joseph Finnes, une interprétation parfaite […]

  2. […] Joseph Fiennes, une incarnation parfaite […]

Ecrire un commentaire :

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :