« Pierre, m’aimes-tu ? »

Dans le film La Résurrection du Christ, on voit à un moment les apôtres essayer d’attraper du poisson toute la nuit, mais ne pas y arriver bien qu’ils étaient, pour la plupart, pêcheurs de formation. Jésus arrive, leur demande d’essayer à nouveau, et là c’est une pêche miraculeuse. Juste après, Jésus prend Pierre à part et lui demande trois fois « Pierre m’aimes-tu ? ». Pourquoi cela ? La réponse de Jean le bassiste.

Pour rappel, car ce n’est pas dans le film, Pierre a renié Jésus trois fois au moment de son arrestation. Donc les apôtres viennent de pêcher, c’est-à-dire qu’ils ont repris le travail qu’ils avaient avant que Jésus ne les appelle, au bord du lac de Tibériade.

Jésus fait une pêche miraculeuse qui permet aux apôtres de le reconnaitre. Dans le texte biblique, ce n’est pas l’ensemble des apôtres qui reconnaissent Jésus grâce à la pêche miraculeuse, mais c’est d’abord seulement l’apôtre Jean, lequel dit à Pierre qu’il s’agit de Jésus. Pierre entendant Jean lui dire que c’est Jésus, quitte le bateau et les filets de pêche et revient à Jésus, alors qu’il est conscient qu’il l’a renié. Il pose un geste d’amour et Jésus va y répondre. Jésus n’a pas appelé Pierre cette fois-ci. C’est Pierre qui fait ce premier pas !

En posant 3 fois la question « m’aimes-tu ? », il permet à Pierre de confesser – ou plutôt de reconfesser – son amour à Jésus, trois fois de suite, comme pour effacer son triple reniement.

Dans le film, on voit Jésus poser 3 fois la question « m’aimes-tu ? », dans le texte biblique il y a des nuances :

  • Jésus pose une première fois : « Simon fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceci ? » et quand on regarde le texte grec, on voit que Jésus utilise le verbe αγαπαο qui signifie amour sacrifice, amour absolu. De plus, Jésus précise « plus que ceci ». A quoi fait référence le ceci ? Si on regarde le contexte, on voit que le « ceci » fait référence à ses amis, à son travail, même à la réussite dans le travail puisqu’une pêche miraculeuse est une réussite professionnelle, quand on est pêcheur… Jésus lui demande donc s’il l’aime plus que tout cela, plus que ses amis, son travail… Pierre lui répond « oui, Seigneur tu sais que je t’aime » en utilisant le verbe grec φιλέο qui signifie amour amitié, amour humain. Pierre aime Jésus dans son humanité. Il est conscient qu’il a renié Jésus.
  • Jésus demande une seconde fois à Pierre « m’aimes-tu ? », mais cette fois il ne précise rien d’autre. C’est un « m’aimes-tu » tout court. Peut importe ton travail, tes amis, m’aimes-tu toi tout seul Simon ? De plus, Jésus utilise encore le verbe αγαπαο et Pierre reste toujours à son niveau d’Amour φιλέο : « Oui Seigneur tu sais que je t’aimes ».
  • Pour la troisième question, Jésus reste sur un amour tout cours, mais s’abaisse au niveau de Pierre : « Simon fils de Jean m’aimes tu ? » en utilisant l’amour φιλέο. C’est-à-dire qu’il lui demande m’aimes-tu malgré tes limites, malgré ta faiblesse, celle que tu as eu quand tu m’as renié ? Pierre est touché par cette 3ème question. Elle lui rappelle son triple reniement. Il est conscient de sa faute et le montre avec « Tu sais tout ». Malgré ma faiblesse et ma condition humaine, je t’aime.

Ce questionnement de Jésus purifie Pierre de sa faute du reniement. Mais Jésus ne s’arrête pas là : il donne une mission à Pierre. Après chaque réponse de Pierre, Jésus lui donne une mission d’Eglise. Là aussi pour bien comprendre cette mission qui est donnée, il faut étudier le texte en grec car la aussi, il y a une différence entre le film et le texte biblique : Jésus demande trois fois à Pierre « M’aimes-tu ? » et Pierre lui répond trois fois avec des nuances dans la question et la réponse à chaque fois. Cependant, on remarque qu’après les réponses de Pierre, Jésus lui dit à chaque fois « Sois le berger de mes brebis » et non pas juste une seule fois comme dans le film.

Si en français on ne voit pas la nuance dans cette phrase, en grec (version originale du texte) on se rend compte que la réponse de Jésus à Pierre est différente à chaque fois.

La première réponse est Βοσκε τα αρνια μου. Βοσκε signifie faire paître au sens de nourrir, et αρνια c’est les agneaux (les bébés moutons). C’est-à-dire que Pierre doit nourrir d’abord les plus petits, les plus faibles, les plus pauvres, ceux qui ne peuvent survivre seul, mais aussi ceux qui débutent dans la foi. La seconde réponse est Ποιμαινε τα προβατα μου.

Ποιμαινε signifie faire paitre au sens de garder et προβατα c’est les moutons, les brebis. Ce n’est plus des agneaux. Jésus lui demande de garder ceux qui sont plus grand. Garde ceux qui sont déjà mes disciples. Fais en sorte qu’ils ne se perdent pas.

La troisième réponse est Βοσκε τα προβατα μου. On a de nouveau Βοσκε et προβατα. Donc non seulement tu dois garder ceux qui sont déjà mes disciples, mais aussi tu dois les nourrir. Nourris-les comme moi je t’ai nourri. Par ces trois réponses de Jésus à Pierre, Jésus passe le relais à Pierre.

A la fin de ce passage, Jésus va même lui annoncer symboliquement sa mort. Ce passage n’apparait pas dans le film. On voit juste Jésus parler à Pierre mais on n’entend pas ce qu’ils se disent. Jésus lui dit qu’aujourd’hui tu m’aimes malgré ta faiblesse humaine (tu m’aimes d’un amour φιλέο) mais un jour tu donneras ta vie pour moi. Ce jour là tu m’aimeras d’un amour absolu, d’un amour jusqu’à la mort (d’un amour αγαπαο).

Pour résumer, Jésus avant de partir revient chercher Pierre (« suis-moi ») malgré sa petitesse et lui confie ses disciples, son troupeau en lui rappelant qu’un berger meurt pour son troupeau comme lui-même l’a fait.

Ce texte parle aussi à tous les chrétiens encore aujourd’hui. Malgré ma petitesse, malgré ma faiblesse, est ce que j’aime Jésus ? Est-ce que je l’aime au point de devoir quitter des amis, un travail, une réussite professionnelle ? Est-ce que je l’aime d’un amour absolu, d’un amour αγαπε même si ça doit me conduire à la mort terrestre ? Et s’il me demande de le suivre, est ce que je suis prêt à le suivre de suite ou suis-je attaché encore à quelques accroche ? Est-ce que je le suis ou est ce que je me retourne et lui tourne le dos ? Qu’est ce que je fais pour nourrir et garder ceux qui ont déjà la foi ? Qu’est ce que je fais pour nourrir spirituellement ceux qui n’ont pas la foi (annonce de l’évangile) mais aussi qu’est ce que je fais pour nourrir au sens propre du terme ceux qui sont les plus faibles, les plus pauvres tel que les personnes sans domicile fixe ou les réfugiés issus de pays en guerre ou des pays pauvres ?

Ecrire un commentaire :

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :