Joseph d'Arimathie (Antonio Gil) dans la Résurrection du Christ

Un tombeau… provisoire

Dans le film La résurrection du Christ, on retrouve le personnage biblique de Joseph d’Arimathie (joué par Antonio Gil, cf ci-dessus), un Juif membre du Sanhédrin qui défendra Jésus. C’est lui qui récupère le corps du Christ pour le mettre dans un tombeau provisoire.

Originaire d’Arimathie, membre du Sanhédrin (Conseil des Juifs), c’est lui qui, la nuit précédente, avait désapprouvé la décision de ses collègues :

« Et voici un homme nommé Joseph, membre du Conseil, homme droit et juste. Celui-là n’avait pas donné son assentiment au dessein ni à l’acte des autres. Il était d’Arimathie, ville juive, et il attendait le Royaume de Dieu. » (Evangile selon saint Luc 23, 50 à 51) *

Après la crucifixion, Joseph d’Arimathie décide de récupérer le corps de Jésus pour lui offrir un lieu où reposer. Il en demande l’autorisation à Pilate (voir Evangile de Marc 14,43, Jean 19,38, Luc 23,51). Ce dernier, dans un premier temps, s’étonne que Jésus soit déjà mort (un crucifié pouvait agoniser plusieurs jours), puis accède à la demande.

Le corps de Jésus est descendu de la croix, enveloppé d’un linceul et déposé dans un tombeau nouvellement creusé dans le roc :

« Or il y avait un jardin au lieu où il avait été crucifié, et, dans ce jardin, un tombeau neuf, dans lequel personne n’avait encore été mis. A cause de la Préparation des Juifs, comme le tombeau était proche, c’est là qu’ils déposèrent Jésus. » (Evangile de Jean, 19,41-42)

Comme le sabbat débute, plus rien ne peut être fait. Cependant, les prêtres agissent encore…

« Les chefs des prêtres et les pharisiens allèrent chez Pilate et lui dirent : “Excellence, nous savons que Jésus l’imposteur disait qu’au bout de trois jours, il reviendrait de la mort à la vie. Ordonnez donc que le tombeau soit surveillé au moins trois jours, sinon ses disciples sont capables d’enlever le corps et de prétendre qu’il y a eu résurrection ! Cette dernière imposture serait pire que les précédentes.” Pilate leur donna quelques soldats pour surveiller le tombeau. » (Matthieu 27)

C’est alors qu’entrent en scène nos deux gardes, dans le film La Résurrection du Christ

(*) Voir aussi Marc 14,43, Jean 19,38, Luc 23,51

Ecrire un commentaire :

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :