Pourquoi le Christ demande-t-il aux apôtres d’être ses témoins ?

Dans le film La résurrection du Christ de Kevin Reynolds, le Christ demande explicitement aux apôtres d’être ses témoins par toute la Terre. Pourquoi  ? La réponse de Don Jacques, de la Communauté Saint Martin, pour La résurrection du Christ.com.

« Seigneur, comment se fait-il que tu doives te manifester à nous et non pas au monde ? » (Evangile de Jean, chapitre 14, verset 22). Cette interrogation de l’apôtre Jude à Jésus est reprise par le pape émérite Benoît XVI dans son livre Jésus de Nazareth : « Pourquoi t’es-tu manifesté seulement à un petit groupe de disciples au témoignage desquels nous devons maintenant nous fier ? ». Le pape répond :

« Cette question concerne toutefois, non seulement la Résurrection du Christ, mais le mode tout entier par lequel Dieu se révèle au monde. Pourquoi seulement à Abraham – pourquoi pas aux puissants de ce monde ? Pourquoi seulement à Israël et non pas de manière indiscutable à tous les peuples de la terre ? C’est bien le propre du mystère de Dieu d’agir de manière humble. C’est seulement petit à petit qu’il construit dans la grande histoire de l’humanité son histoire. Il se fait homme mais d’une telle manière qu’il peut être ignoré de ses contemporains, des forces autorisées de l’histoire. Il souffre et il meurt et, comme Ressuscité, il ne veut atteindre l’humanité qu’à travers la foi des siens auxquels il se manifeste. Continuellement, il frappe humblement aux portes de nos cœurs et, si nous lui ouvrons, lentement, il nous rend capables de « voir ». Et pourtant, n’est-ce pas là justement le style divin ? Ne pas écraser par la puissance extérieure, mais donner la liberté, donner et susciter l’amour. ».

Ainsi, c’est parce que Dieu s’adresse à la liberté et à l’amour qu’il utilise ce moyen de communication qu’est le témoignage auquel il faut se fier, plutôt que des moyens de communication plus massifs mais qui nous atteindraient seulement de l’extérieur.

Le témoignage est aussi un moyen de diffusion de l’Evangile qui nous unit les uns aux autres. Dans La lumière de la foi, le pape François prend l’image de la liturgie de Pâques où la lumière se répand de cierge en cierge. Il dit :

« La foi se transmet, pour ainsi dire, par contact, de personne à personne, comme une flamme s’allume à une autre flamme. » « La parole reçue se fait réponse, confession, et de cette manière résonne pour les autres, les invitant à croire. » « La lumière de Jésus brille, comme dans un miroir, sur le visage des chrétiens, et ainsi elle se répand et arrive jusqu’à nous, pour que nous puissions, nous aussi, participer à cette vision et réfléchir sur les autres cette lumière. »

On parle de « chaîne » de télévision, mais le broadcasting (en français : La télédiffusion) est une technique de transmission, sans doute plus efficace, mais beaucoup moins unitive que le témoignage de personne à personne.

Vouloir toucher le cœur des hommes et vouloir les unir entre eux : voilà donc deux motifs (sans doute parmi d’autres) pour lesquels le Christ demande à ses disciples d’être ses témoins. Avoir en tête ces deux motifs peut nous aider, nous, disciples du Christ, à toujours réajuster notre témoignage : il est au service des autres, de leur liberté, au service de l’amour et de l’unité.

« Quelle est la mission de l’Église ? Questionne un jour le pape François qui répond : Diffuser dans le monde la flamme de la foi, que Jésus a allumée dans le monde : la foi en Dieu qui est Père, Amour, Miséricorde. La méthode de la mission chrétienne n’est pas le prosélytisme, mais celle de la flamme partagée qui réchauffe l’âme. »

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :