La résurrection du Christ - Kevin Reynolds

Pourquoi a-t-on crucifié cet homme ?

Dans le film La Résurrection du Christ de Kevin Reynolds, on assiste, pendant une vingtaine de minutes entrecoupées d’autres scènes, à la crucifixion du Christ. Mais au fait, pourquoi a-t-on crucifié cet homme ? Qui y avait intérêt ?

Est-ce à cause de son message dérangeant que Jésus est mort ? Certainement. Plusieurs des évangélistes ont très vite signalé, dans leurs écrits, l’hostilité de certains, et même le désir de supprimer ce trublion de Nazareth. Jésus n’est-il pas un de ces hommes qui entrent dans la longue liste des gens gênants dont on se débarrasse : Henri IV, Abraham Lincoln, Gandhi, Martin Luther King, Michael Collins, JFK… ? (Et qui, au passage, sont tous entrés dans la légende, avec à la clef un ou même plusieurs films – lire aussi Jésus au cinéma.)

Cependant, Jésus victime d’un assassinat politique, est-ce possible ? Il n’était pas dans cette sphère. Gandhi non plus ! D’où cette question simple : qui est responsable de la condamnation à mort de Jésus ? Qui a crucifié l’homme de Galilée ? Répondre à cette question a, bien sûr, une valeur historique et offre la possibilité de pointer un coupable. Mais une réponse trop rapide peut avoir de graves conséquences.

En effet, l’idée de Jésus mis en croix après une arrestation houleuse, un jugement expéditif et de fausses accusations, le tout fomenté par les responsables religieux juifs, a donné aux chrétiens des arguments pour accuser le peuple juif et en faire un peuple déicide, tueur de Dieu. Un certain antisémitisme trouve ses racines dans cette idée, oubliant au passage que Jésus était juif. Cette accusation est injuste, voire peu évangélique. (Et d’ailleurs, dans le film La Résurrection du Christ, on voit bien que les Romains aussi sont responsables de la mort de Jésus). Dans ce qui suit, nous ne chercherons pas à faire le procès du procès de Jésus, ni le procès des textes du Nouveau Testament qui en parlent, mais simplement à exposer ce que ces derniers disent réellement.

Les responsables religieux

Les références sur ce point sont nombreuses. Les pharisiens, les scribes, les prêtres, les docteurs de la Loi… autant dire la plupart des responsables du Temple, ont cherché à se débarrasser de Jésus. D’une part parce qu’il se présente et est reçu comme le Fils de Dieu, ce qui est une prétention blasphématoire sans nom pour ces religieux; et d’autre part parce que son message peut être perçu comme anticlérical, pourfendeur de la classe sacerdotale, antireligieux. Ne dit-il pas, par exmple, qu’il n’est pas venu pour observer la loi, mais l’accomplir ? Ou qu’il reconstruirait le temple en trois jours (en parlant de sa résurrection), ce qui est une provocation complète, à moins de croire en Lui ? Du coup, parce qu’il mine l’autorité du Temple, il doit disparaître. Lorsque Jésus propose une relation directe avec Dieu plutôt qu’une religion, il menace tous les prêtres de chômage technique. Les fonctionnaires de Dieu ne peuvent que lui en vouloir… D’où l’accident de travail !

La foule

Les foules n’ont pas vraiment conscience qu’elles peuvent être manipulées facilement par ceux qui savent comment manœuvrer. Les habitants de Jérusalem sont capables d’acclamer un jour Jésus entrant dans la ville, sur un ânon, aux cris de « Vive le roi ! Hosanna! » (quitte à jeter leurs propres vêtements sur son chemin) et quelques jours plus tard, hurler devant Pilate « Crucifie-le ! »

Bien sûr, certains diront que ce n’est certainement pas les mêmes gens dans des foules différentes, mais il n’empêche que les partisans, le Jour des Rameaux, ne se sont pas manifestés devant les opposants la veille de Pâque. De même que tous ceux qui ont été guéris par Jésus, l’ont rencontré et ont changé leur vie n’étaient pas là au pied de la Croix – part quelques femmes, Marie, bien-sur, et saint Jean.

Ne serait-ce pas aussi parce que Jésus faisait tant de bien que le diable s’est déchaîné ? Ne devait-il pas accomplir, par le don total de sa vie, le salut de toute l’humanité ?

Source : d’après le livre Jésus pour les nuls

Ecrire un commentaire :

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :