Sainte Coiffe de Cahors

La Sainte Coiffe de Cahors

Dans le rituel funéraire juif du premier siècle, il était de coutume de resserrer la mâchoire du défunt afin de maintenir la bouche fermée à l’aide d’une mentonnière : d’un « pathil » (sorte de bonnet entourant le visage) ou d’un simple linge. Ensuite, le corps était placé dans un linceul et attaché avec des bandelettes.

Si l’on considère le linceul de Turin comme ayant recouvert le corps de Jésus de Nazareth, alors l’absence d’image autour de la tête et du visage ainsi que l’analyse des versets de Saint Jean relatifs à la découverte du tombeau vide par les apôtres (Jn 20 6-7), laissent clairement paraître qu’une mentonnière a été mise sur (autour) de la tête de Jésus.

A Cahors, se trouve un linge qui pourrait être ce « pathil » ; malheureusement à ce jour les examens, qui ont été effectués, n’ont pas été suffisamment poussés. Nous ne disposons donc que de peu de renseignements contrairement au linceul de Turin ou au suaire d’Oviedo.

La description la plus récente qui ait été faite de ce linge (Notice anonyme de 1899) est la suivante :

« Elle a la forme et les dimensions d’un serre-tête taillé pour s’adapter tout juste à la tête d’un homme, ne laissant à découvert que le visage, depuis le milieu du front jusqu’au menton…Elle se compose de huit linges très minces, superposés, d’inégale étoffe, chacun d’une seule pièce, cousus l’un sur l’autre de façon à paraître n’en former qu’un seul. On aperçoit encore à l’extrémité gauche le petit bouton auquel venait s’attacher au-dessous du menton, la boutonnière en ganse, de l’extrémité droite. La boutonnière a disparu depuis le siècle dernier; cette disposition aidait à maintenir fermée la bouche du mort. »

Ce linge est composé de lin et la seule dimension relevée est celle de l’ouverture du visage : le contour est d’environ 60 cm.

En 1844, Champollion, après avoir examiné le tissu de la relique, conclut « si ce Suaire n’est pas celui qu’on dit, il est au moins de la même époque. »

En 1939, une analyse du linge a confirmé l’existence de tâches de sang à l’intérieur, comme à l’extérieur de la coiffe.

Les tâches de sang semblent correspondre aux blessures du visage du linceul de Turin (arrachement de la barbe, arcade sourcilière, couronne d’épines) ; toutefois aucune analyse de sang n’a été pratiquée.

De même aucun prélèvement de pollens n’a été effectué.

Si nous ne disposons pas d’éléments scientifiques satisfaisants, voici tout de même une information capitale qui vient confirmer l’existence d’une telle mentonnière :

Reliquaire de la Pierre du Sépulcre

Reliquaire de la Pierre du Sépulcre
(MR 348)

Sur le bas-relief du reliquaire de la Pierre détachée du Sépulcre, qu’envoya Baudouin à Saint Louis le 30 Septembre 1241, et qui relate l’annonce de la résurrection par un ange aux femmes venues au tombeau, Robert Babinet (auteur d’une étude publiée en 2001) identifie la représentation de la Coiffe de Cahors.

Ce fameux reliquaire est démonté en 1793, mais la plaque et le couvercle sont déposés au Louvre (répertoriés MR 348 et MR 346).

Selon Robert Babinet : « Il n’y a pas de doute: ce sont la même coupe du linge, le même emploi funéraire de la coiffe et la même disposition sur la tête. Je souligne l’importance de ma découverte. Elle confirme l’existence orientale du second linge sépulcral de Jésus et apporte la preuve matérielle que la sainte Coiffe de Cahors était gardée à Constantinople, avant le sac de la ville par les Croisés de la quatrième croisade. »

La coiffe de Cahors, est-elle la mentonnière de l’homme du linceul de Turin ?

Aujourd’hui le peu d’informations ne permet pas de le dire, mais au vu de ces éléments, cette coiffe mériterait certainement d’être analysée de plus près par les scientifiques…

B.M

One Trackback

  1. […] entre les joues et les cheveux, et sur le dessus de la tête… On pourrait assimiler ce linge à la Sainte Coiffe de Cahors, tout comme au linge représenté sur le reliquaire de la Pierre détachée du sépulcre (cf. […]

Ecrire un commentaire :

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :