Une vision de la résurrection

Anne-Catherine Emmerich, stigmatisée du XVIIIe siècle (béatifiée par Jean-Paul II), a eu de nombreuses visions de la passion et la résurrection du Christ. Après un extrait de ses visions concernant la nuit de la résurrection, en voici un autre sur la résurrection du Christ elle-même.

Je vis apparaître l’âme de Jésus comme une gloire resplendissante entre deux anges en habits de guerre (des deux anges que j’avais vus précédemment étaient en habits sacerdotaux) ; une multitude de figures lumineuses l’environnait. Pénétrant à travers le rocher, elle vint se reposer sur son corps très saint : elle sembla se pencher sur lui et se confondit tout d’un coup avec lui. Je vis alors les membres se remuer dans leurs enveloppes, et le corps vivant et resplendissant du Seigneur uni à son âme et à sa divinité, se dégager du linceul par le côté, comme s’il sortait de la plaie faite par la lance : cette vue me rappela Ève sortant du côté d’Adam. Tout était éblouissant de lumière.

Il me sembla au même moment qu’une forme monstrueuse sortait de terre au-dessous du tombeau. Elle avait une queue de serpent et une tête de dragon qu’elle levait contre Jésus ! Je crois me souvenir qu’elle avait en outre une tête humaine. Mais je vis à la main du Sauveur ressuscité un beau bâton blanc au haut duquel était un étendard flottant : il marcha sur la tête du dragon et frappa rois fois avec le bâton sur sa queue ; à chaque coup, je vis le monstre se replier davantage sur lui-même, diminuer de grosseur et disparaître : la tête du dragon était rentrée sous terre, la tête humaine paraissait encore. J’ai souvent eu cette vision lors de la résurrection, et j’ai vu un serpent pareil qui semblait en embuscade lors de la conception du Christ. Il me rappela celui du Paradis ; seulement il était encore plus horrible. Je pense que ceci se rapporte à la prophétie : “La semence de la femme écrasera la tête du serpent”. Tout cela me parut seulement un symbole de la victoire remportée sur la mort, car lorsque je vis le Sauveur écraser la tête du dragon, je ne vis plus de tombeau.

Je vis bientôt Jésus resplendissant s’élever à travers le rocher. La terre trembla ; un ange, semblable à un guerrier, se précipita comme un éclair du ciel dans le tombeau, mit la pierre à droite et s’assit dessus. La secousse fut telle que les lanternes s’agitèrent violemment et que la flamme jaillit de tous les côtés. A cette vue, les gardes tombèrent comme atteints de paralysie ; ils restèrent étendus par terre, les membres contournés et ne donnant plus signe de vie. Cassius, ébloui d’abord par l’éclat de la lumière, revint promptement à lui et s’approcha du tombeau : il entrouvrit la porte, toucha les linges vides, et se retira dans le dessein d’annoncer à Pilate ce qui était arrivé. Toutefois il attendit encore un peu, dans l’espoir de voir quelque chose de plus ; car il avait senti le tremblement de terre, il avait vu la pierre jetée de côté, l’ange assis dessus et le tombeau vide, mais il n’avait pas aperçu Jésus. Ces premiers événements furent racontés aux disciples soit par Cassius, soit par les gardes.

Au moment où l’ange entra dans le tombeau et où la terre trembla. je vis le Sauveur ressuscité apparaître à sa Mère près du Calvaire. Il était merveilleusement beau et radieux. Son vêtement, semblable à un manteau, flottait derrière lui, et semblait d’un blanc bleuâtre, comme la fumée vue au soleil. Ses blessures étaient larges et resplendissantes ; on pouvait passer le doigt dans celles des mains. Des rayons allaient du milieu des mains au bout des doigts. Les âmes des patriarches s’inclinèrent devant la Mère de Jésus à laquelle le Sauveur adressa quelques mots que j’ai oubliés pour lui dire qu’elle le reverrait. Il lui montra ses blessures, et, comme elle se prosternait à terre pour baiser ses pieds, il la prit par la main, la releva et disparut. Les lanternes brillaient prés du tombeau dans le lointain, et l’horizon blanchissait à l’orient au-dessus de Jérusalem.

A suivre…

Ecrire un commentaire :

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2016 La résurrection du Christ .com
Haut
Nous suivre :