Pour les chrétiens, que signifie la résurrection du Christ ?

Pour répondre à cette question soulevée dans le film La résurrection du Christ de Kevin Reynolds, un texte de haut vol du théologien et cardinal Jean Daniélou. Et si la résurrection du Christ constituait tout simplement les prémices de notre propre résurrection ?

Rechercher les choses d’en haut

Chaque année à Pâques, les chrétiens entendent l’invitation que l’Esprit-Saint leur adresse par la bouche de Saint Paul: « Si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les choses d’en haut, où le Christ demeure assis à la droite de Dieu » (Lettre de Saint Paul apôtre aux Colossiens : Col 3, 1). Cette petite phrase contient la plus extraordinaire des affirmations. Elle signifie en effet, non seulement que le Christ est ressuscité, non seulement que nous ressusciterons un jour avec Lui, mais que déjà nous sommes ressuscités avec Lui par le baptême.

Tout le mystère de l’existence chrétienne tient dans cette affirmation. Apparemment, rien n’est changé à la condition humaine. Et pourtant, la résurrection du Christ a déjà accompli son opération « transfiguratrice » (lien) dans le monde caché des âmes, en sorte que le chrétien n’attend plus que la manifestation de ce qui est déjà substantiellement accompli en lui; saint Paul continue en effet: « votre vie est cachée avec le Christ en Dieu. Quand le Christ, votre vie, apparaîtra, alors vous apparaîtrez vous aussi dans sa gloire (lien). »
D’abord, nous avons eu à nous demander ce que signifie ce mot même de résurrection (lien). Il est normalement associé dans nos esprits avec l’idée du retour à la vie de ce qui était mort. C’est ainsi que nous parlons de la résurrection de Lazare ou de celle du fils de la veuve de Naïm